L’alternance, réservée aux mauvais élèves, à ceux incapables de suivre des cours devant le tableau noir ? Aujourd’hui, elle est devenue une voie efficace pour lutter contre le chômage des jeunes et attire de plus en plus d’élèves qui veulent concrétiser des savoirs en lien direct avec le monde du travail.

L’article publié dans l’Etudiant, permet de démêler les vraies et fausses idées que l’on peut se faire sur ce mode de formation – CLIQUER ICI –